Questions-réponses

Initialement, il était question d'un potentiel site «Weyermannshaus». Concrètement, quels lieux d'implantation ont été pris en considération?
Deux emplacements ont fait l'objet d'un examen approfondi: Weyermannshaus-ouest et Weyermannshaus-Est.

Pour quelle raison le site de Weyermannshaus-ouest n'a-t-il pas été retenu?
Parce qu'il se trouve dans la zone industrielle et artisanale. Pour être utilisé comme campus, il devrait faire l'objet d'un changement de zone, ce qui pourrait entraîner des retards. Par ailleurs, le site n'offre pas assez de surface pour pouvoir réaliser le programme d'occupation du nouveau campus.

Quels sont les atouts du site de Weyermannshaus-Est?
Le plan de quartier prévoit déjà d'affecter ce site à des activités tertiaires; un changement de zone n'est donc pas nécessaire. En outre, le site est plus grand que celui de Weyermannshaus-ouest.

Quelle sera approximativement la taille du nouveau campus?
La Haute école spécialisée bernoise a présenté en mai 2016 un programme de répartition des surfaces, qui chiffre à 36 500 mètres carrés environ la superficie requise pour l'ensemble du campus. Près de 2000 mètres carrés supplémentaires sont également prévus pour le perfectionnement. En outre, une option est envisagée pour augmenter la surface utile principale de 25 pour cent.

Combien coûtera le nouveau campus?
Le total des coûts d'investissement est évalué à 364 millions de fr., 306 millions de fr. devant être pris en charge par le Canton de Berne et 58 millions de fr. par la Confédération.

Le Campus Biel/Bienne est retardé de plusieurs années. Et celui de Berne ?
Le canton de Berne poursuit son objectif de mise en service en 2027. Cependant, le canton est dépendant de divers projets voisins réalisés par des tiers.

Comment le Campus Berne a-t-il été adapté sur la base des expériences acquises à Bienne ?
L’accent mis par le projet et ses objectifs correspondants ont été modifiés. Un bâtiment fonctionnel et économique doit être construit à Berne. La matérialisation a été choisie de manière simple et appropriée. Le bâtiment sur le chantier nord a été simplifié géométriquement et réduit de 3 à 1 étage. Une partie de la domotique n’est pas prévue dans des sous-sols plus coûteux, mais sur le toit. Au total, plusieurs centaines d’options d’économie ont été examinées. Près de 200 d’entre elles ont déjà été mises en œuvre dans la planification.